¨
Partagez|

L'heure du partage, beurk! (pv Reve des Champs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Chaton des Arbres
avatar

Messages : 30
Inscrit le : 15/05/2016

Âge : 3 lunes

Chaton des Arbres
MessageSujet: L'heure du partage, beurk! (pv Reve des Champs) Dim 22 Mai - 16:35
C’était la pire heure de la journée. Je tournais en rond dans la tanière, me demandant s’il fallait mieux que je sorte maintenant avant de me faire prendre, ou si je pouvais me faire oublier par les autres du clan. Déjà, j’apercevais la grande place doucement se remplir après une journée qui semblait avoir été bonne pour la chasse. Je lorgnais de l’œil les restants du mulot que j’avais dévoré il y a quelques minutes et le poussai légèrement du bout du museau. C’était l’heure tant redoutée, celle ou on devait se mêler a la masse et prendre soin les uns des autres. Enfin, c’était ce que les reines nous disaient sans cesse avec leur ton doucereux. Mes oreilles étaient un peu aplaties sur mon crane et ma petite queue touffue fouettait l’air de mon dortoir. Je n’aimais pas le partage. Enfin, je ne l’aimais plus. Pas depuis le jour ou j’ai fait l’erreur de demander qui était mes parents. Évidemment, j’avais compris que les reines s’occupaient de tous les petits, mères légitimes ou pas, mais chacun semblait savoir de qui leur pelage ou leur moustache venait, alors j’ai posé la bête question. Et depuis, je sais que je n’en sais rien, et que personne au clan des Arbres non plus. J’hésitai encore un moment avant de finalement mettre les pattes en dehors de la tanière. J’évitai soigneusement le coin ou les autres chatons se léchaient pour m’installer dans un coin a part, parmi des chats que je n’avais pas encore rencontrer. Même si leur présence m’intimidait, au moins ils ne me regarderaient pas comme si j’étais tombée du nid d’un corneille, ou d’une tanière a Renard. J’étais un chat. Pas un putois. J’eu un petit sourire malicieux en m’entendant penser avec mon si large vocabulaire. À trainer dans l’ombre des vétérans, j’apprenais bien des mots et des termes que les autres de quelques lunes ignoraient. Bien que certains m’échappaient également. Je n’avais jamais vu de renard ni de putois de toute ma vie. Mais je savais que ce n’étaient pas des chats.

-Oh et puis, zut!, marmonnai-je, renfrognée.

Je commençais donc ma toilette, mais j’avais bien du mal. Ma coordination n’était pas a son maximum, visiblement, et je commençais a regretter de m’être mise si loin de mes camardes, aussi peu désirables soient-ils, puisqu’au moins, j’aurais peut-être eu un ou deux coup de langue entre les oreilles, donnés par hasard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Guerrier des Arbres
avatar

Messages : 14
Inscrit le : 03/08/2015

Âge : 18lunes

Guerrier des Arbres
MessageSujet: Re: L'heure du partage, beurk! (pv Reve des Champs) Mar 24 Mai - 21:23
Je lâchais ma proie du jour, un sentiment de bonheur extrême m'emplissant le cœur. Après une longue saison de feuilles mortes passée dans la tanière du guérisseur à cause de mon épaule, la chasse dans la forêt me semblait encore plus excitante et intense. Je flairais du bout du museau le tas de gibier et attrapais un écureuil de taille normal au pelage flamboyant. Puis, je cherchais du coin de l'œil un endroit pour manger tranquillement dans la clairière. Fatigué d'avoir enchaîné une patrouille à l'aube et une partie de chasse, je n'aspirais qu'à déguster un bout de nourriture et à me coucher tranquillement. Soudain mon regard croisa celui d'un petit chaton gris, tentant de nettoyer seul son pelage.
Je plissais mes yeux marron, essayant de me souvenir du nom du petit. Petit Ambre. Oui! C'est bien cela, le chaton retrouvé dans la neige cet hiver dernier. Il avait séjourné un certains moment avec moi chez notre guérisseur. Le voir ainsi, loin des autres, seule dans l'ombre, me brisa complètement le cœur. Etait-ce à cause de son origine? Les autres chatons le rejetaient-ils? Se mettait-il seul à l'écart de son propre choix? Soudain, j'eus une pensée pour ma douce et tendre Roussette. Que ce passerait-il si nous avions des petits? Accepterait-elle que je les ramène au clan des Arbres pour en faire des apprentis puis des fidèles et forts guerriers? Y seraient-ils acceptés? Je pense que je ne supporterais pas de devoir me séparer de mes propres enfants, vivre loin de celle que j'aime m'est déjà tellement insupportable. Mon cœur se sera face à toutes ses questions sans réponse. Reprenant un large sourire pour cacher mon inquiétude, je décidais de m'asseoir à côté du jeune Petit Ambre.
Le chaton au pelage gris tentait désespérément de se faire un brin de toilette seul. Pris d'une tendresse presque maternelle, je posais mon repas à même le sol et, mettant ma faim de côté, commençais à lui lécher le haut du crâne, faisant glisser ma langue râpeuse sur ses poils.
De vieux souvenirs de ma tendre enfance me revinrent en mémoire avec une douceur et une chaleur enfantine qui me réchauffèrent le cœur. Ma mère passait son temps à s'inquiéter pour moi et mes sœurs. A chaque fois que nous jouions dans la clairière du clan, et même dans la pouponnière, elle ne pouvait s'empêcher de nous surveiller d'un œil attentif et sur protecteur. Elle nous séparait quand nous nous battions soi-disant trop violemment, de venir lécher assidûment nos moindres griffures et saletés. Chaton, je ne le supportais pas et râlais à chaque fois qu'elle nous disputait, pour de bonnes ou de mauvaises raisons.

Tout en continuant de lécher le chat gris, je ris légèrement à se souvenir, plongé dans mes pensées. Et lui, me dis-je soudainement. Sans frère ni sœur. Sans parents. Son quotidien devait être si triste. Une lueur de gentillesse dans le regard, je poussais mon écureuil et, bien qu'il ne soit assez gros que pour une personne, lui en proposait
"Tu as faim petit?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Chaton des Arbres
avatar

Messages : 30
Inscrit le : 15/05/2016

Âge : 3 lunes

Chaton des Arbres
MessageSujet: Re: L'heure du partage, beurk! (pv Reve des Champs) Mer 25 Mai - 18:04
Soudain, je reçu un coup de langue. J'eus un petit sursaut, moi qui ruminais mes sombres pensées, surprise par ce geste venu de nul part. N'étais-je pas seule, quelques instants plus tôt? En regardant pour voir de qui cette toilette pouvait provenir, je regrettais de ne pas avoir aiguisé plus que cela mes instincts de chasseur. En même temps, du haut de mes trois lunes, ce genre d'erreur était vite pardonnée. Mon regard ambré tomba sur un pelage roux et chaud, avec une forte odeur de forêt. Le matou assis près de moi devait être un de ceux revenus de la chasse. Peut-être que mon mulot était mort sous sa griffe. Ses grands yeux de la couleur des rayons du soleil au crépuscule m'impressionnèrent un instant, me rendant pour le coup muette.

"Tu as faim petit?"

Alors qu'il continuait à me lécher, je me secouai, retrouvant le sens de la parole. Ma queue de chaton balayait le sol à mes côtés, incertaine de savoir comment agir dans cette situation. Ne savait-il pas qui j'étais? Pourquoi vouloir partager son repas avec le chaton que j'étais? Mes yeux doré tombèrent sur l'écureuil au pied du guerrier (enfin, j'assumais que c'était un guerrier, je ne connaissais pas encore tout le monde au clan). Je secouai à nouveau ma tête en signe de négation.

- Non... merci, ajoutai-je, un peu mal à l'aise de l'attention reçu du chat roux. J'ai déjà eu ma part et puis, le clan n'accepterait pas que j'aie droit à une deuxième portion alors que tous n'ont pas encore mangé à sa faim.

Je connaissais les lois par coeur. C'était la berceuse que je demandais aux reines à la pouponnière avant de dormir. Toutefois, mon ventre émit un son (le traître!)qui contredit mes paroles de petit chaton isolé. Légèrement embarrassée, je m'assis bien droite et détournai le regard et poursuivis ma toilette en me léchant l'épaule de la façon la plus digne que je le pouvais.

- De toute manière, fis-je, tout bas, vous méritez plus de manger que moi.

Même si j'ignorais le nom du rouquin, je me doutais qu'un membre 'légitime' du clan était beaucoup plus important que la bouche supplémentaire à nourrir que j'étais. Je ne le disais pas pour attirer sa pitié, mais pour montrer que je ne me faisais pas d'illusion quant à ma place au sein du clan. J'attendis donc patiemment qu'il entame son repas, bien déterminée à lui rendre sa toilette une fois qu'il aurait terminé. Ce n'était pas très poli de déranger un chat qui mangeait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Guerrier des Arbres
avatar

Messages : 14
Inscrit le : 03/08/2015

Âge : 18lunes

Guerrier des Arbres
MessageSujet: Re: L'heure du partage, beurk! (pv Reve des Champs) Mar 7 Juin - 18:21
Je souris en voyant le petit chaton au pelage gris lorgner sur ma proie. Puis, alors que je m’attends à le voire sourire et sauter sur la proie, il se secoua, balaya le sol de la queue, l'air incertain, et finalement secoua la tête avec résignation. Avec une formulation bien trop polie pour un jeune enfant de son âge, à mon humble avis de simple guerrier, il me remercie de cette offre mais la décline. Puis, il ajoute qu'il a déjà mangé et que, en me répétant mot à mot le code du guerrier comme un robot, il ne peut pas en reprendre tant que tous n'ont pas mangé. Mince, je n'avais pas remarqué de reste de proie autour de lui. Pourtant, la lueur dans ses yeux trahis son état, il a encore faim. Mais la loi est la loi.
A son âge, je n'aurais surement pas été aussi sage que lui, malheureusement. Tout admiratif que j'étais face au puissant guerrier servant le clan des Arbres, si l'un de ceux-ci m'avait offert une part de sa proie, j'aurais assurément accepté cet honneur avec joie et fierté et serais sauté dessus, même si je dus passer outre le code du guerrier. De toute façons je ne m'en serais surement pas préoccupé sur le moment.
Je pose doucement et tendrement ma patte rousse sur la tête de Petit Ambre et lui ébouriffe le poil. Lorsque j'étais apprenti, mon maître me faisait toujours la même chose quand il était fière de moi.
"C'est très bien petit. Il faut que les chatons et les anciens se nourrissent en premier mais, quand leur tour est fini, c'est à celui des guerriers."
Comme pour accentuer ma parole, je croque fermement dans mon morceau d'écureuil et en arrache une belle, grosse et tendre part de viande, presque la salive au lèvre. Goulûment, je commence à manger tranquillement, regardant le ciel bleue avec une forte joie printanière. Pendant un certains temps, je mâche ainsi ma viande, tranquillement. Puis, lorsque j'ai fini, je me retourne vers le premier.
"Je n'avais pas vu que tu avais déjà mangé, c'est très bien ce que tu as fait"
Ayant fini mon repas je me relève et m'ébroue légèrement pour retirer terre et autre de ma rousse fourrure. Le soleil réchauffe mes poils. Ce petit, si je pouvais je le prendrais bien en apprentie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Chaton des Arbres
avatar

Messages : 30
Inscrit le : 15/05/2016

Âge : 3 lunes

Chaton des Arbres
MessageSujet: Re: L'heure du partage, beurk! (pv Reve des Champs) Jeu 16 Juin - 16:22
Je ne sais pas trop à quoi je m'attendais. Peut-être à un regard, peut-être même à rien du tout. Je l'avais imaginé, en réalisant soudain qui j'étais, ignorant d'un coup ma présence. Après tout, pourquoi m'accorderait-il de l'importance? Mais son regard s'attarda. D'abord surpris et je baissai brusquement les yeux, embarrassée. Pour qui me prenais-je? C'était Rêve des Champs, un guerrier du clan. Il devait très bien connaître le code du guerrier. Se le faire répéter par un simple chaton devait être des plus désagréable. Une masse douce et chaude se posa sur ma tête. Sa patte? J'écarquillai grands mes prunelles, muette de surprise.

"C'est très bien petit. Il faut que les chatons et les anciens se nourrissent en premier mais, quand leur tour est fini, c'est à celui des guerriers."

Un petit ronronnement monta en moi comme un bourdonnement d'abeille. Mon échine se détendit légèrement et mes oreilles, qui s'étaient abaissées avec le poids de la patte, se redressèrent. Le rouquin retira sa patte et accompagna ses paroles d'une grande bouchée de son écureuil appétissant. Pendant qu'il mange, je place délicatement ma queue poil de souris autour de mes pattes, continuant à l'observée en silence, soutenue par le même petit ronronnement. À la faim de son repas, je commençais à ressentir les relents de l'impatience. Après tout, malgré mon étrange comportement, j'étais encore qu'un chaton et la patience n'était pas encore une de mes vertus. Mais malgré tout, je restai le plus immobile possible, en l'attente de pouvoir payer ma dette de partage. Il se tourna enfin vers moi, alors que je m'étirai longuement de mon petit corps.

"Je n'avais pas vu que tu avais déjà mangé, c'est très bien ce que tu as fait"

Je m'arrêtai dans mon geste, la gueule quasi-béante, bloquée dans mon bâillement. C'était bien la première fois qu'un chat, autre que les reines, me félicitait. Doucement, je sentis une chaleur m'envahir. Timidement, je m'approchai du guerrier et je me mis à lui lécher l'épaule. Enfin, plutôt le poitrail, parce que je n'atteignais pas encore l'épaule. Entre mes coups de langues, je pris la parole.

- Les autres chatons sont plus jeunes et ils ne supportent pas que je leur rappel les lois... Je suis désolée si je vous ai...

Je cherchai le mot un instant, avalant en même temps une petite touffe de poils roux.

- Indisposé! fini-je avec un peu trop d'enthousiasme. J'adorais trouver des mots plus compliqué et plus fins que les autres chatons. À force d'être dans l'ombre des chats adultes, je finissais pas accumuler un bon vocabulaire.

- Je m'appelle Petite Ambre, fis-je, au cas où il ne le savait pas. Je ne m'attendais pas à être connu de tout le clan. Mais peut-être que je l'étais, en tant qu'intruse...

Enfin, personne ne savait si je n'étais pas réellement un chaton du clan des arbres, mais dans ma tête à moi, et celle de tous les autres chatons, je l'étais. Sans aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage



Contenu sponsorisé.
MessageSujet: Re: L'heure du partage, beurk! (pv Reve des Champs)
Revenir en haut Aller en bas

L'heure du partage, beurk! (pv Reve des Champs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le partage de la richesse aux USA
» Partage de compte
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Haiti Pays Organisateur Du Prochain Mondial ! Reve Ou ?????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC New Beginning :: Clan des ArbresTitre :: Le Camp :: Place Principale-