¨
Partagez|

Poison Versatile ~ Le sacrifice dans l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Lieutenant de l'Eau Vive
avatar

Messages : 82
Inscrit le : 24/06/2016

Âge : 37 lunes

Lieutenant de l'Eau Vive
MessageSujet: Poison Versatile ~ Le sacrifice dans l'âme Ven 24 Juin - 16:43
Poison Versatile
est de retour...
▬ NOMS : Boule Versatile; Nuage Versatile; Poison Versatile;
▬ SEXE :
▬ AGE : 37 lunes.
▬ ORIGINES : Née au sein d’une famille de Solitaire, elle a ensuite été recueillie par le Clan de l’Eau Vive.
▬ FAMILLE : Sa famille est morte il y a bien longtemps, mais elle a su se trouver quelqu’un.. Etoile d’Automne, son frère de lait.
▬ CLAN : De retour au clan de l'Eau Vive après des lunes d’errances.
▬ RANG : Lieutenante.
Caractère

Poison Versatile est, malgré les apparences, assez simple à comprendre. Elle se sent responsable de la mort de sa famille et pense amener la mort, les catastrophes. Ainsi, elle ne s’est jamais complètement intégrée, reste souvent en retrait. On dit qu’elle est bizarre, qu’elle est froide. Elle ne l’est pourtant pas. Très sensible et empathique, au contraire, je dirais qu’elle ressent beaucoup et que, meurtrie depuis toujours, elle se protège autant qu’elle pense protéger les autres en ne liant que peu de liens. C’est une rêveuse, une petite âme ayant connu le malheur et la mort trop tôt. L’innocence et l’insouciance l’ont déserté depuis longtemps. Poison Versatile a aussi un sens particulier du beau. Elle peut passer des heures à attendre que le soleil se couche pour voir les différentes nuances de ce dernier se refléter dans l’eau, par exemple. Elle est réfléchie, envisage les conséquences de ses actes. On pourrait même dire qu’elle le fait pour ne jamais plus avoir à vivre la mort d’êtres chers et en porter la culpabilité. Ainsi, elle ne fait rien qui pourrait mettre en danger la vie d’autrui et est, dans le même sens, peu encline à la désobéissance – encore que son sens de la morale et de la justice est plus fort.
Posée et peu bruyante, elle s’énerve difficilement. C’est étrange à dire mais elle n’a pas de véritables peurs. L’idée de mourir ne l’a jamais faite frémir mais elle est, au contraire, pleines d’angoisses dans la vie. La faiblesse et la perte sont en effet ses principales angoisses. Ainsi se fixe-t-elle des objectifs toujours plus hauts pour s’améliorer, ne dépendre de personne mais au contraire aider les autres, être assez forte pour être le point d’appui d’autres. Féroce quant il le faut, elle sait rompre avec son habituelle neutralité bienveillante pour de la douceur, quand la situation le suggère.
Parfois d’humeur vague-à-l’âme, elle se perd dans la contemplation des choses et rêve à une autre vie. C’est qu’elle renverserait le cours des choses, mourait même, pour sa famille. Elle est de ce fait attirée par l’abîme et le temps.
Elle veille discrètement au bonheur de chacun, parfois même au détriment du sien. Poison Versatile ne se sent en effet pas méritante, mais son estime d’elle-même est assez juste. Discrète, donc, toujours dans la retenue et à l’écart, elle n’en reste pas moins observatrice et s’évertue à connaître et aider les autres, tout en minimisant les contacts directs.
Elle a cependant depuis son voyage évolué. Elle a prit conscience qu’elle ne pouvait plus vivre comme elle le faisait alors, en attendant la mort. Elle a de plus décidé de tenter sa chance, d’essayer. A être passé proche de la mort et avoir été coupée de tous et de tout, elle a compris qu’elle ne pouvait vivre que dans l’expectative et les regrets, qu’elle devait agir à son tour. Sa vie prends un nouveau tournant, et elle semble enfin prête à en profiter, bien que ses vieux démons ne soient jamais loin…

Physique

La chatte a toujours été blanche, au contraire des membres de sa famille dont le pelage revêtait des teintes sombres. Elle a néanmoins hérité des yeux de ses parents, les pupilles vertes de sa mère et dorées de son père. Poison Versatile a en effet les yeux vairons : l’un est d’un vert pur et chatoyant, entre la teinte de l’émeraude et celle des arbres au printemps, l’autre adopte une teinte changeante, entre l’or, l’ambre et le bronze, comme une écorce d’arbre sous le soleil.
Son pelage immaculé est épais et touffus et lui confère une certaine prestance, bien que sa structure osseuse ait toujours été relativement fine. Elle est de plus dotée d’une queue mi-longue et elle aussi touffue. Active, parfois même dans l’excès, elle met régulièrement sa santé en danger au profit des autres. Musclée mais fine, donc, sous ses poils, elle entretient sa forme dans le but de ne jamais être un poids pour qui que ce soit. Elle ne veut en vérité jamais plus se sentir impuissante, faible, bien qu’elle ait par deux fois déjà été plus ou moins défaite par un blaireau.
Depuis son voyage, elle s’est encore affinée et, presque en sous-nutrition et rompue de fatigue à son retour dans les clans, elle refuse de prendre du temps pour se rétablir. Elle a en effet développé une volonté de fer, son regard brillant d’un éclat nouveau. Plus question pour elle d’attendre, la vie file et ne fait pas de cadeaux…
Pas spécialement grande, elle ne peut cependant pas être qualifiée de petite – du moins pas parmi les chats qui l’entourent. Nageuse moyenne mais bonne pêcheuse, la femelle ne fait pas de tords à son clan, sans toutefois exceller dans les disciplines aquatiques. Son sens de l’équilibre est très bon, mais malheureusement gêné par de légers vertiges.  Tâchant toujours de s’améliorer, elle est sujette à de légères blessures et oublie souvent de se faire soigner, moins par étourdissement que par surestimation de ses capacités à endurer et recouvrir des forces.


Histoire

Poison Versatile a une histoire bien à elle. Un poids qu’elle porte depuis toujours, bon gré mal gré. Son nom même en reflète une partie. Il y a beaucoup à dire, alors ne tardons pas. Figurez-vous une famille aimante et une vie d’aventures et de jeux. Issue de deux solitaires et dernière-née de la famille, le chaton blanc était choyé et heureux. Elle passait ses jours à jouer avec ses deux grands frères, le premier issu d’une précédente portée. Son autre frère, lui, était son portrait craché, en noir cependant, apanage des membres de la famille. Un jour qu’ils jouaient, ils s’aventurèrent dans un lieu inconnu. Boueux et nauséabond, le marécage ne leur sembla pas tant hostile et ils y jouèrent, poussés par notre chaton de neige. Ils n’avaient pas le droit de s’aventurer aussi loin de leur terre et tentèrent de se laver pour chasser l’odeur du lieu. Ils n’y parvinrent pas vraiment.
Plusieurs couchés et levés de soleil plus tard, l’odeur s’était accentuée et, fiévreux, les deux mâles se repentissaient de leur désobéissance. Bientôt, la maladie gagna les parents et l’odeur acre de la charogne empesta. Il n’y eu plus de lait pour son frère et elle, puis plus rien du tout. Elle se réveilla, affamée, et constata que plus rien ne bougeait, plus rien ne vivait. On eu dit que le marécage c’était déplacé jusqu’à elle tant l’odeur était semblable, forte.
Elle avait tué sa famille. Elle ne méritait pas de vivre. Elle se blottie contre les corps raides et froids des membres de sa famille et s’endormie, attendant d’être emporté à son tour par le mal. A son réveil, des insectes avaient commencés à se repaître des corps. Elle en fut épouvantée et couru sans plus pouvoir s’arrêter. Elle tomba et, trop faible, perdit conscience. Elle eu chaud, se crut morte et aux côtés de sa famille. A son réveil, cependant, il n’en était rien. Elle parla au chef et à son lieutenant. Raconta son histoire, son crime, et demanda à mourir. Les mots semblaient incongrus, sortant d’un si petit museau et on lui expliqua que, pour se racheter, il lui faudrait vivre et servir le clan. Elle accepta cette logique et ne pensa plus à mourir pendant longtemps. Elle fut allaitée par Fleur de Lotus, qui s’occupait de plus de Petit Automne, qui serait pour elle le dernier membre de sa famille, son dernier frère.
Bien que résolue à vivre, puisqu’il le fallait, elle se pensa toujours responsable de sa tragédie, épargnée pour mieux en souffrir, porter sa culpabilité. Elle portait malheur. Etait maudite.
Le chef lui offrit le symbolique nom que vous connaissez. Cadeau maudit, certes, mais dont elle avait besoin. Elle se raccrochait à son histoire, à son passé. Pour ne jamais oublier, disait-elle. Peut-être n’avançait-elle simplement pas, bloquée dans sa toute jeunesse.
Devenue la lieutenante de son frère de lait, elle fit une rencontre intéressante. Intéressante, mais… dangereuse. Flamme de Rubis, lieutenant et bientôt chef du Clan des Arbres. C’était interdit, et pourtant.. Son frère succomba au même piège et les quatre chats eurent bientôt un secret tacite, celui de leurs attirances interdites.
Pourtant, Poison Versatile ne se lançait pas. Elle se recroquevillait presque sur elle-même. Il était gentil, elle aimait être en sa compagnie. Mais il ne fallait pas ! Elle finirait par lui porter malheur, peut-être même le tuer ! Or, elle ne pourrait le supporter. Elle avait déjà fait trop de mal…
La bataille des cinq chemins marqua un tournant dans sa vie. La mort, le sang, l’horreur. L’enfant matricide. Elle se vit dans cette jeune apprentie, se renferma d’avantage, soutenant son frère et son clan, travaillant sans relâche pour ne plus penser. Elle se fit plus distante, tâcha de rompre ses amitiés pour ne se consacrer qu’à son clan, qu’à ce qui lui restait de famille. Son frère avait perdu sa compagne, ses chatons, n’était plus que l’ombre de lui-même. Seulement, sans sa joie, que devenait-elle ? Son pilier moral n’était plus qu’en mesure de se supporter, à grand-peine. Alors les nuages revinrent sur elle.
Six lunes après la tragédie, alors qu’elle se promenait seule, l’esprit dans le vague, elle fit une rencontre déplaisante. Un blaireau. Elle était seule, pas au meilleur de sa forme. Un combat s’engagea et ni l’un ni l’autre ne parvinrent à gagner. Blessée, Poison Versatile tomba à l’eau et se retrouva entraînée par le courant. A son réveil, l’eau l’avait repoussée contre une berge. Elle s’y hissa et ne bougea plus. Elle était faible, grièvement blessée. Mortellement, même, pensa-t-elle. Ainsi, elle patienta, attendit qu’enfin, la mort vienne la chercher. Elle avait cru sentir l’odeur de charnier du marécage, et pensait son heure venue. Après tout, elle avait voué sa vie à son clan, tenté de compenser, de se racheter. Ses blessures, après de longues journées, se guérirent plus en moins, assez du moins pour qu’elle puisse remarcher et se nourrir. Elle n’espérait rien, continuait pour continuer. Elle n’avait jamais rien connu d’autre que la survie, ne savait pas comment arrêter. Après d’autres lunes, elle tâcha de rentrer. L’eau l’avait cependant emmenée trop loin. Elle ne connaissait pas les lieux, passa des journées à abandonner, avant de se relever. On l’attendait là-bas. On devait la chercher. Il lui fallut deux autres lunes pour se rétablir tout à fait et être assez forte pour prendre le chemin du retour. Chemin qu’elle eu du mal à trouver.
Transfigurée par sa quête, elle avait finalement compris ce que son chef lui avait dit, des centaines de lunes auparavant. Mourir supprimerait la mort de sa famille. Elle était la seule à savoir. En mourant, ils seraient oubliés, n’auraient pas existés. Avec elle, ils vivraient. Elle devait vivre pour ceux qui l’aimaient à présent.
Elle paru un jour sur le territoire d’un autre clan, amaigrie, négligée. On ne la reconnue tout d’abord pas. Quinze lunes s’étaient passées depuis sa disparition et depuis, elle avait trouvé un autre but à sa vie.

A son retour, elle retrouva son frère et regagna la confiance de son clan qui, au moment où leur chef passa ancien, lui rendit sa place de lieutenante.

Un peu de vous

▬ TON PRENOM : Amandine
▬ TON PUFF : Nuage Ephémère (N’E), Naissante ou Poisse.
▬ TON ÂGE : 17 ans.
▬ CODES DU RÈGLEMENT : Validés
▬ COMMENT TROUVES-TU LE FORUM : Le forum est bien organisé et les guides et explications sont clairs et détaillés ! Du très bon travail, il est aussi joli esthétiquement (:
▬ MANQUE-T-IL QUELQUE CHOSE : A part quelques images de catégories sur la page d'accueil, je ne vois pas ^^ ! + petit bug, mon avatar fait 200*320 mais est automatiquement redimensionné en 150*200 ! C'est réglé ^^
▬ COMMENT L'AS-TU DECOUVERT: Ancienne membre du staff de l’ancien forum, je reviens après deux ans (sinon plus :o ?) de désertion ~
▬ AUTRE : Merci à ma Toi ♥.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

« L'éternelle Flamme de ce fow... »
avatar

Messages : 168
Inscrit le : 21/03/2015

Âge : 39 lunes

« L'éternelle Flamme de ce fow... »
MessageSujet: Re: Poison Versatile ~ Le sacrifice dans l'âme Sam 25 Juin - 20:10
Bienvenuuuuuuue !!! Han, trop contente de te revoir incarner Poissouille, vraiment *p* Superbe présentation, toujours le style super méga génialissime et mon ego qui en prend un coup quand je te lis 8D Vraiment contente de te revoir :3
Validée :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Poison Versatile ~ Le sacrifice dans l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le sacrifice paraît une condition nécessaire à la vie ▬ Heather
» Les TYPES les plus efficaces dans une team
» [Recherche] Scorvol/Scorplane, talent : soin poison
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC New Beginning :: Côté RPGTitre :: Présentations :: Présentations Terminées :: Clan de l'Eau Vive-