¨
Partagez|

Étoile de l'Apothéose ▬ Ready to start the conquest of space and reaching the stars ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Chef de la Foudre
avatar

Messages : 18
Inscrit le : 01/12/2015

Âge : 30 lunes

Chef de la Foudre
MessageSujet: Étoile de l'Apothéose ▬ Ready to start the conquest of space and reaching the stars ? Mar 1 Déc - 14:56
Étoile de l'Apothéose
▬ NOMS : Petite Apothéose ; Nuage de l'Apothéose ; Apothéose de l'Astre ; Étoile de l'Apothéose
▬ SEXE : Mâle
▬ AGE : 30 lunes
▬ ORIGINES : Claniques
▬ FAMILLE : Décédée
▬ CLAN : Clan de la Foudre
▬ RANG : Chef
Caractère

Il paraît calme, aimable, juste, clément, respectueux... Il ne l'est pas. S'il paraît tout à fait à son aise et purement respectable et plein d'honneur, ce n'est qu'un masque qu'il arbore en présence des autres clans. Il est sombre, le Gris. Terriblement sombre et pourtant, terriblement élégant. Son obscurité le revêt d'une cape de ténèbres qui le suit partout et ses yeux bleu glace reluisent de son âme embrasée tels les enfers. Et pourtant ô combien il est admiré de tous ! Il est calme, trop calme, beaucoup trop calme pour que cela paraisse tout à fait naturel. Pourtant, lorsqu'il se dresse fièrement au-dessus de son clan, personne ne doute de ses capacités à le diriger. Il sait se faire respecter. Mieux encore, personne n'ose lui résister. Il est dangereux et sa démarche seule suffit à le faire transparaître. Pourtant, ce félin se bat bien peu souvent, préférant pouvoir surprendre son ennemi si guerre il y a et ainsi lui ôter toute chance de riposte, car c'est un combattant impressionnant. Il est sûr de lui, calme et maître de sa personne. Pourtant, on peut le voir perdre son sang froid parfois, et même assez facilement. Toutefois, la raison finit par le convaincre d'abandonner toute charge devant l'ennemi. Non pas qu'il soit faible et inférieur, non, loin de là. Il est supérieur et il le sait. Ô combien il le sait... Et c'est pour cela qu'il ne se rabaisse pas à s'en prendre à de vulgaires boules de poils. Il préférera attendre de se trouver face à un grand Guerrier. À ce moment là seulement, il sortira ses longues griffes et bondira à la gorge de deux bonds bien précis pour lui ôter à la fois toute chance de riposte et son unique souffle de vie... Il tuera. Oh oui, il tuera. Il adore ça. Mais il le fait peu, parce qu'il tend à de plus grandes ambitions. Arrogant, moqueur, malin, stratégique et pourtant, d'une sagesse impressionnante... Il est un mélange parfait entre les plus sanguinaires et les les plus justes, les pires calamités et les meilleurs guerriers... Il est le diable autant que le serpent, charmeur autant que méchant... Et il le sait. Mais personne d'autre ne le sait. Ses desseins sont mystérieux et son âme impénétrables. Alors quoi ? Toutes mes paroles ne vous servent qu'à l'imaginer et vous serez toujours bien loin de le cerner. Il est l'ombre et le vent à la fois, le secret et le murmure au coin des lèvres... Il est celui qu'on ne voit pas venir et pourtant, qui est là. Il est celui qui lève lentement sa patte, sort doucement ses griffes et, sans un bruit, vous égorge sans que vous ne l'ayez aperçu. Alors vos yeux s'écarquillent d'effroi mais, déjà, vous ne pouvez plus produire aucun son et seul une terreur sans nom paraît sur vos traits déformés. Il est la dernière image que vous verrez. Et il s'en amuse car il le sait parfaitement. Votre temps est compté... Depuis l'instant où vous l'avez croisé.

Physique

Élégance et grâce sont les maîtres mots de ce grand félin à la carrure parfaite... D'une finesse impressionnante malgré sa musculature développée et son pelage épais, il est bien proportionné, semblant massif sans toutefois être excessif. Il est grand, très grand, impressionnant. Large d'épaule, haut sur pattes, long de corps, tout chez lui semble un peu trop grand pour la norme... Et pourtant il le porte incroyablement bien et est tout à fait ravissant. Il s'est accommodé de sa carrure d'une telle sorte que, même s'il se tient haut et fier, droit et arrogant, il semble tout à fait impressionnant mais pas démesuré. Il porte une carrure démesurée d'une façon tout à fait admirable... Étonnant n'est-ce pas ? Et même si je décidais de m'arrêter là dans cette description, vous sauriez à quel point il est gracieux et élégant. Toutefois, comment pourrais-je en dire si peu ? Non, une fois qu'on parle de lui, une fois qu'on l'imagine, on ne saurait s'arrêter tant il est agréable à regarder...

Sur ses muscles bien développés, sculptés dans le marbre le plus dur qui soit, se meut un pelage long, bien fourni, d'un gris très clair aux doux reflets lunaires, un peu bleutés. De toute ma vie, je n'ai jamais vu tel pelage ! Il est magnifique... D'autant plus que le gris sombre de son visage et du fond de ses pattes soulignent cette magnificence avec une délicatesse extrême... Oh, que ce félin est admirable... Sa queue, elle, se dégrade vers un gris sombre au bout, sans toutefois atteindre les ténèbres de son visage. Il est d'une élégance surprenante, pour un meurtrier. Son poil soyeux, brillant, bien entretenu ajoute à notre incrédulité l'envie de s'y blottir, mais j'imagine qu'il ne nous laisserait point faire. Enfin, passons. Que n'ai-je donc pas encore évoqué... ? Vous savez, le problème c'est que le décrire ne lui rend pas honneur, car il est d'une beauté indescriptible... Toutefois, je n'ai évoqué ses yeux, encore... Ils sont d'un bleu glacial qui cloue quiconque sur place. Un bleu qui vous donne froid rien que d'imaginer la température qu'il doit faire dans les plaines de glace qu'ils évoquent. Un bleu insoutenable que vous n'arrivez à fixer parce que vous vous rendez compte que c'est là même les dents de glace qui enserrent le cœur de neige de ce beau félin. Vous n'avez pas envie de les fixer. Parce qu'une telle beauté ne peut posséder une âme si sombre, si glaciale... Vous n'avez pas envie et, pourtant, ils vous fascinent. Mais lorsque ses démons y dansent, vous ne pouvez que détourner le regard, si vous ne désirez pas que le Gris vous fasse des misères... Gare à vous. Gare à détourner le regard en sa présence. Baissez les yeux. Sinon, ses pupilles seront les dernières choses que vous verrez...


Histoire

- J'aimerais conquérir le monde !

Les rires fusaient autour de lui, sans qu'il ne comprenne pourquoi. Petit chaton innocent qu'il était, ses paroles furent prises comme inoffensives... Ils auraient dû l'écouter. Les Anciens riaient, le petit se renfrognait, ses yeux brillaient de la folie du fond de son cœur tandis qu'il soutenait de sa petite voix un peu fluette :

- Mais c'est vrai ! Vous verrez, attendez seulement !

Il n'attendirent pas. Ils s'en fichaient de ce petit chaton sans valeur. Non, celui qu'ils adulaient, c'était son frère, Patte de Lune. Oh oui, lui il allait devenir quelqu'un, tous le savaient en voyant sa noblesse et sa puissance grandissante. Quand il se battait avec les autres chatons, toujours il gagnait. Petite Apothéose ne se prêtait pas à ces jeux, lui. Il se savait trop faible, trop maigrelet... Mais il nourrissait de grands projet pour Patte de Lune et son regard, quand il le regardait, brillait de mille démons. Mais personne ne le voyait. Personne ne faisait attention à ce jeune chaton pourtant plein de bonté encore. Mais ce fut la dernière fois qu'il parla de ses ambitions.

Quelques jours plus tard vint la cérémonie des deux frères, chacun reçu un mentor. Patte de Lune eut la chance d'avoir un vétéran, Nuage de l'Apothéose, lui, se vit recevoir un vulgaire jeune Guerrier nommé ainsi peu après la naissance des chatons. Cela ne rendit le Gris que plus ténébreux. Son mentor faisait de son mieux, mais ce n'était suffisant. Alors Nuage de l'Apothéose chercha des appuis. Il trouva un félin, un vétéran qui accepta de lui enseigner quelques techniques, et il se révéla être des meilleurs guerriers. Alors Nuage de l'Apothéose s'entraîna de toutes ses forces. Parfois, il ne dormait pas de la nuit, s'acharnant à attaquer le Fauve pour tenter de le prendre par surprise. Il apprenait vite, mais son apparence en pâtit. Son beau pelage devint peu à peu hirsute tandis qu'il passait des heures à se rouler dans la terre parce que son enseignant lui faisait mordre la poussière. Toutefois, il prit rapidement du volume, ses muscles se développant admirablement. Il rattrapait peu à peu la haute taille de son frère. Il voyait son heure de gloire approcher, et ses yeux brillaient plus que jamais.

Bien sûr, son mentor ne savait rien des entraînements nocturnes de Nuage de l'Apothéose, et il croyait que son travail payait cher. Erreur. Car le jeune félin devint bientôt plus fort que le jeune Guerrier et il le terrassa à chaque combat. Mais son entraînement ne pouvait s'achever si tôt, et ils se concentrèrent sur la chasse et d'autres banalités de ce genre. Pour Nuage de l'Apothéose, c'était la preuve que ses ambitions n'étaient pas vaines et qu'il pourrait tendre à la réussite dans un avenir proche.

Son mentor de remplacement, son entraîneur nocturne, connaissait tout des desseins du jeune félin. Il n'empêcha rien. Il l'entraîna plus dur encore que si Nuage de l'Apothéose lui avait seulement demandé par pure volonté d'être un bon Guerrier. Non, connaissant la volonté du jeune, il fit tout pour lui donner les occasions de parvenir à ses fins.

Une nuit, un combat fut organisé par l'entraîneurs du Gris et le mentor de son frère. Un combat entre les apprentis. Hélas, Nuage de Lune ne savait point les véritables desseins de cet entraînement nocturne et lorsqu'il découvrit son frère, bien droit et fier au milieu de la clairière, il ne comprit pas, interrogea son mentor du regard. Nuage de l'Apothéose s'avança, faisant rouler ses muscles neufs sous son pelage d'obscurité, savourant chaque millimètre de ce qu'il voyait... Dans ses yeux dansaient les démons des tréfonds de son âme.

Son frère ne le vit approcher que lorsque le gris commença à tourner autour de lui, lentement, un petit sourire moqueur aux lèvres.

- Que fais-tu Nuage de l'Apothéose ?

Le concerné inclina la tête sur le côté, un peu étonné mais tout à fait moqueur :

- Ne le sais-tu donc pas... ? Allons... Je te croyais pourtant si malin que les autres le disent... ! Tu me déçois beaucoup, Nuage de Lune...
- Je ne comprends pas...

Dans ses yeux commençaient à reluire la peur. Oh, douce peur... Seuls les cœurs les plus vaillants savent la ressentir. Nuage de l'Apothéose, lui, ne la ressent pas. Il n'a pas un cœur vaillant. A-t-il seulement un cœur ? Au fond de lui, ce n'est qu'obscurité et sang mêlés... Ce ne sont que les ténèbres. Et d'un sourire en secouant la tête, l'air désolé de tant d'ignorance, le gris répondit lentement :

- Tu comprendras bien assez vite, ne t'en fais pas...

Et il bondit. Il bondit d'une seule détente de ses puissants muscles. Il bondit sans que le blanc ne comprenne. Il le tua sans que la lumière ne se fasse dans son regard, sans que la terreur y perce, sans que l'horreur se dessine sur ses traits... Il le tua trop tôt, trop vite, trop simplement. Et la haine de le voir si calme alors qu'il était mort rendit Nuage de l'Apothéose plus hargneux encore. Il feula de toutes ses forces, mais déjà, les deux adultes un peu plus loin se rendant compte de ce qu'il s'était passé, ont accouru auprès du blessé. Le mentor de Nuage de Lune crut que la colère du gris était dirigée contre lui-même, se détestant de l'avoir tué par mégarde... Ainsi Nuage de l'Apothéose ne fut accusé de meurtre. Mais la colère d'avoir vu une mort si simple et si facile le rendit de plus en plus sombre et incontrôlable. Il voulait se prouver qu'il savait faire les choses bien, parfois, et que dans la mort, la joie et la simplicité, l'innocence et la noblesse n'avaient leur place tels qu'elles l'avaient eue avec son frère. Il voulait effacer ces sentiments du visage des morts. Et c'est pour cela qu'il ne tue plus aussi rapidement et préfère le faire en d'autres circonstances. Il prépare savamment ses coups et sait à présent comment nuire au plus impassible des masques... Il veut voir la douleur sur les visages. Il veut voir la crainte dans les regards. Il veut qu'on le haïsse autant qu'il a haïs son frère. Et il y arrivera. Il y arrive toujours...



À présent pourtant, tout ceci est bien loin derrière lui, et le gris ne se retourne pas pour le regarder. Il aime toujours tuer et voir cette crainte déformer les visages, mais il ne le fait plus aussi souvent, aussi simplement. Il préfère attendre une raison, une occasion réelle, et cacher ses talents exceptionnels de combattant pour des occasions uniques. Il préfère se concentrer à d'autres desseins plus honorables à son goût. Il préfère se contenir pour y parvenir. Mais les démons hantent encore son regard...

"- J'aimerais conquérir le monde !"... Tout était parti de ces simples mots... Tout devra finir par eux-mêmes.

Un peu de vous

▬ TON PRENOM : You know... I don't like curiosity.
▬ TON PUFF : Apologize
▬ TON ÂGE : 19 ans
▬ CODES DU RÈGLEMENT : Léyah
▬ COMMENT TROUVES-TU LE FORUM : Sérieusement ? Voyons, tu sais bien que je ne suis jamais sincère...
▬ MANQUE-T-IL QUELQUE CHOSE : Moi.
▬ COMMENT L'AS-TU DECOUVERT: Je l'ai vu parmi les Astres.
▬ AUTRE : Gloire aux points de suspension ! ... !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

« L'éternelle Flamme de ce fow... »
avatar

Messages : 168
Inscrit le : 21/03/2015

Âge : 39 lunes

« L'éternelle Flamme de ce fow... »
MessageSujet: Re: Étoile de l'Apothéose ▬ Ready to start the conquest of space and reaching the stars ? Mar 1 Déc - 16:30
Tu fais peur. '-' Mais bon, il faut de tout pour faire un monde 8D Bienvenuuue !

Superbe présentation, j'ai cru mourir au milieu mais ça on s'en fou XD Validéééée ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Étoile de l'Apothéose ▬ Ready to start the conquest of space and reaching the stars ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Are you ready boots ? Start walkin' ! [D8]
» Du nouveau sur la toile--L'autreTV.com
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Yosei, l'étoile du matin
» Boule de poil sur la toile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC New Beginning :: Côté RPGTitre :: Présentations :: Présentations Terminées :: Clan de la Foudre-